Ecole du bourg

La loi Guizot du 28 juin 1833 faisait obligation aux communes de plus de 500 habitants de posséder une école primaire et de prendre en charge la maison d'école et le logement de l'instituteur.

En 1833, la commune n'est pas pourvue d'école (malgré qu'en 1831 Garchy comptait déjà 841 habitants)

Le premier document qui fait état de l'existence d'une école à Garchy, date de 1844. Le maire de l'époque Monsieur Millet, fait allouer au bénéfice de Joseph Mercier une somme de 100 francs pour le loyer de la maison d'école.

En 1844, l'école se tient donc dans un local loué par la commune à un particulier; local situé dans l'actuelle rue du Champ de Foire, dans l'ancienne saboterie d'Emile Graillot, dont Adrienne, son épouse, était une figure locale atypique et bien connue dans les années 1950-80.Actuellement, le bâtiment appartient à monsieur Angelo Freitas.   

En 1849, l'école est toujours dans cette même maison puisque cette année là , le curé Aguilhon note que l'évêque de Nevers" est allé visiter l'école".

En 1857, un "inventaire du mobilier de l'école publique commune aux deux sexes établi au bourg de Garchy", dressé par l'instituteur M Maréchal, permet de savoir que l'école est fréquentée par 54 garçons et 30 filles.Elle possède un crucifix , un buste de l'empereur, une estrade, deux chaises, dix bancs, deux tables planes, une table inclinée, un tableau noir, dix tableaux de lecture, une carte de France, deux cartes d'Europe, une mappemonde, un tableau de système métrique, un poêle, deux tables appuyées sur trois tréteaux. Le matériel est dans l'ensemble signalé en "mauvais état" ou "passable". Il est à noter que depuis la loi Falloux de 1850, obligation est faite aux communes de plus de 800 habitants d'avoir une école de filles. Garchy qui avait déjà dépassé ce chiffre en 1821 et qui, en 1857, compte 1206 habitants, n'a pourtant qu'une école mixte à classe unique.

 

En 1858, un état établi par M Maréchal mentionne un nombre maximum d'élèves de 88 en hiver et de 49 en été.

 

Pour les garçons surtout, l'aide aux travaux des champs passe avant l'école. Il y a 7 écoliers de moins de 7 ans et 10 de plus de 13 ans. Ce ne sont pas toujours les mêmes enfants qui viennent à l'école et l'instituteur estime que 70 garçons et 36 filles "fréquentent l'école pendant l'année scolaire  quelle que soit la durée de leur présence à l'école". On peut dire que 63% des garçons scolarisables et 30% des filles fréquentent plus ou moins l'école de Garchy . Ce n'est pas encore l'égalité des sexes....

 

Si l'école est alors payante, certains enfants y sont cependant admis gratuitement, enfants de familles très pauvres ou relevant de l'Assistance publique.

 

En1858, voici quelques précisions sur la maison d'école elle-même. Elle est louée sans bail. La salle de classe est construite sur une cave mais cette salle n'a pas de plancher (sol certainement en terre battue) elle est éclairée par 3 fenêtres avec porte du même côté, elle mesure 5,5 m sur 5,15 m et la hauteur sous plafond est de 2,80 m (hauteur réglementaire 4 m ) Elle est sans cloison séparative alors que la loi prescrivait l'installation d'une"barrière" dans les classes pour isoler les garçons des filles.Chaque élève assis dispose de moins de 50 cm et les bancs ont tous la même hauteur de 40 cm.

L'école donne sur la rue, il n'y a pas de cour ni de préau. Quant au logement de l'instituteur, il consiste en une seule pièce distante de l'école de 40 m avec un jardin de 3 ares.

 

Cette situation peu satisfaisante conduit l'inspecteur primaire, en décembre 1858 à présenter les observations suivantes: "la maison d'école actuelle, ou plutôt salle d'école, serait à interdire si elle n'était sur le point d'être remplacée par la construction qui est maintenant en cours de d'exécution. C'est tout ce que l'on peut voir de plus misérable, de plus insuffisant sous tous les rapports: 28 m carrés et 79 m cubes d'air pour 88 élèves !!

 

En 1859 l'école cependant fonctionne toujours dans les locaux loués par la commune. L'état de situation dressé par Mr Maréchal montre que l'on assiste à une montée des effectifs: en effet, au cours de l'année 116 enfants ont fréquenté l'école quelque soit la durée de leur temps de présence.

 

L'école est toujours payante, mais 22 élèves "surtout des enfants trouvés de l'hospice de Paris" sont accueillis gratuitement.

 


Cependant, en 1855 puis en 1856, prenant conscience des mauvaises conditions dans lesquelles se déroulaient les cours des enfants, certains habitants de Vesvres et de Montclavin se proposèrent d'aider financièrement la commune à entreprendre la construction de son école.

Monsieur Jean Millet maire de Garchy décéda le 1er novembre 1856. Mademoiselle Marie Millet sa fille, respectant les volontés de son père, fit don (le 15 novembre 1856) d'une parcelle de terre à la municipalité; cette parcelle devait servir "d'emplacement à la maison d'école et mairie de Garchy et aux dépendances de cet établissement" La donation fut acceptée par la municipalité en mars 1857.

C'est suite à ce don d'un terrain de 16 ares, situé face à l'entrée de l'église que furent construites la mairie et l'école au cours des années 1858-1859.

Les travaux de construction furent réceptionnés le 1er juillet 1859.

On se situait à l'époque du Second Empire; l'ensemble fut inauguré "le jour de la fête de l'Empereur" c'est à dire le 25 aout. La rentrée scolaire d'octobre 1859 eut donc lieu dans les nouveaux locaux si longtemps attendus!

 

Au  rez de chaussée se trouvaient la salle de la mairie  et le logement de l'instituteur__(cuisine et salle à manger) et deux chambres à l'étage)__et une unique salle de classe,  divisée par une cloison de 1,40 m de haut, séparant la classe des filles au sud, de celle des garçons au nord. Les entrées et les cours respectives étaient distinctes.

Le nombre d'élèves ne cessant d'augmenter, une institutrice fut nommée par la suite pour la classe des filles. La création d'une seconde classe devint indispensable.

En 1882 (soit 23 ans après la création initiale) un plan d'agrandissement de l'école est établi. La commune compte alors 1274 habitants. Il y eu adjonction de deux nouvelles salles de classe (classes de filles et classe enfantine, les garçons continuant à occuper la salle primitive) chambre de sous-maîtresse, cours et lieu d'aisance (voir plan de 1885). L'ensemble des bâtiments prit alors l'aspect que nous lui connaissons à peu près en cette année 2015 (soit 156 ans après sa mise en fonction).

 

Actuellement, une seule classe de section "maternelle" accueille les 29 enfants du regroupement pédagogique 2015 ( Garchy, Vielmanay ,Bulcy, Mesves) L'école est le coeur du village et les habitants souhaitent vivement entendre encore pendant de longues années les rires et les cris des enfants durant les récréations; car c'est cette douce musique qui indique que nos villages sont source de vie et qu'il fait toujours bon vivre dans la campagne nivernaise!!

 

SOURCES: C Gardette  C Morlat

et recherches personnelles de M Collin 

"Agrandissement de la Maison d'Ecole par l'adjonction de deux nouvelles salles de classe, chambre de sous-maîtresse, cours, pissotières, lieux."

                                      " Dressé par l'Architecte soussigné

                                           A Pouilly, le 17 Août 1882"

                                                              Signé: Meunier

Cette vieille pompe à eau qui était située dans le jardin de l'instituteur a vu défiler quantité d'écoliers chargés de rincer le chiffon afin de nettoyer le grand tableau noir....

AVIS CONCERNANT LES PHOTOS CI-DESSOUS:

Nous sommes heureux de partager avec vous ces photos d'archives.

Si vous reconnaissez des visages non identifiés, faites nous le savoir; si vous possédez des photos et que vous désirez nous les faire partager allez à la rubrique "CONTACT".

Si vous ne voulez pas que votre nom figure sur les photos que nous vous présentons, faites nous le savoir également par la rubrique "CONTACT", votre souhait sera exhaussé rapidement 

    Ecole Garchy 1913

    Ecole Garchy 1921

   Ecole Garchy 1930 

    Fête école Garchy 1930

       Ecole Garchy 1931

       Fête école 1931

       Les Marmitons. Fête école 1932

       Fête école 1934

         Fête école 1934

      Année scolaire ?

       Ecole Garchy 1935

        Ecole Garchy 1937

         Ecole Garchy  1942

        Ecole Garchy 1945-46

        Ecole Garchy 1947

         Ecole Garchy 1958

         Ecole Garchy année ?

           Ecole Garchy 1960-61

    Ecole du hameau de Maizières

Par décision ministérielle du 16 novembre 1874, un accord fut passé entre la commune de Garchy et monsieur Jean Gaudry instituteur, natif du Puisac (précédemment instituteur à Ciez et sans emploi à cette date).

Monsieur Gaudry s'était proposé de construire à ses frais au hameau de Maizières "une maison pouvant servir d'école pour les deux sexes et de la louer à la commune moyennant un loyer annuel de 200 francs pendant 12 ans, la commune de Garchy se chargeant de fournir le mobilier". L'accord fut conclu et dès 1875 l'école de Maizières fut donc ouverte. Cette maison existe toujours. 

Monsieur Gaudry décéda en août 1881 et sa veuve récupéra le local. De ce fait l'école fonctionna au hameau du Puisac de 1885 à 1888 dans une maison louée par la commune.

 

La municipalité se décida enfin à faire construire un bâtiment d'école en 1889.

La baisse des effectifs fit que l'école de Maizières ferma ses portes en 1972.

Aujourdh'ui les locaux sont tranformés et loués comme logements communaux.       M C

      Maizières 1939

       Maizières  1959

     Maizières   1961

Météo Garchy avec My-Meteo.fr